Îlots

A large format photograph representing a naturalist landscape generated by a recursive neural network. Its realism is the limit of the possible, the vegetation is luxuriant, invasive, excessive. Plants are superimposed on minerals and animals that hybridize, condensing a micro-world. It could be an island with its endemic species. It is the imagination of a machine that has accumulated the memory of our world and generates new possibilities. This image evokes the weird resemblance between the generative power of natural forms and that of artificial neural networks.

Une photographie de grand format représentant un paysage naturaliste généré par un réseau récursif de neurones. Son réalisme est la limite du possible, la végétation est luxuriante, invasive, excessive. Les plantes se superposent aux minéraux et aux animaux qui s’hybrident, condensant un micro-monde. Ce pourrait être une île avec ses espèces endémiques. C’est l’imaginaire d’une machine qui a accumulé la mémoire de notre monde et qui génère de nouvelles possibilités. Cette image évoque la ressemblance étrange entre la puissance générative des formes naturelles et celle des réseaux de neurones artificiels.