In the network

Since 1994-95, the network has been the artist’s medium and main source of inspiration. Beyond instrumental technique, the network is considered as a world superimposed on the world we know. New images and new practices appear. The network overflows us, it is impossible to traverse it in totality. It is an ocean or an infinite music in which crosses feelings and economy, videos and computer viruses, cables and Indian workers, wikipedia and surveillance, webcams and Wall Street, a station and CNN.

Depuis 1994-95, le réseau est le médium et la source principale d’inspiration de l’artiste. Au-delà de la technique instrumentale, le réseau est considéré comme un monde qui se superpose au monde que nous connaissons. De nouvelles images et de nouvelles pratiques apparaissent. Le réseau nous déborde, il est impossible de le parcourir en totalité. C’est un océan ou une musique infinie dans lequel se croise des sentiments et l’économie, des vidéos et des virus informatiques, des câbles et des travailleurs indiens, wikipédia et la surveillance, des webcams et Wall Street, une gare et CNN.