World state

72_ws3-large

72_72_world-state4-large 72_72_world-state1-large 72_72_world-state2-large 72_72_world-state3-large

« Ainsi nous tenons à tout, nous nous accrochons à tout ; les temps, les lieux, les hommes, les choses, tout ce qui est, tout ce qui sera, importe à chacun de nous ; notre individu n’est plus que la moindre partie de nous-mêmes. Chacun s’étend, pour ainsi dire, sur la terre entière, et devient sensible sur toute cette grande surface. Est-il étonnant que nos maux se multiplient dans tous les points par où l’on peut nous blesser ? » (Jean Jacques Rousseau, Emile, livre 2)

A young woman in her room. She seems ill. Sometimes she is better. Sometimes she is worse. Each of her reaction seems to respond to a secret logic. As the day goes by, she hardly breathes, she relaxes, she gets up, she collapses. Everything starts over again. Somewhere else, people die, are injured, governments are overthrown, elections are won, raw material gets scarce, negotiations are being held, treaties are signed. Everything starts over again. The state of the world is a fiction which reacts in real time to the CNN news. The young woman gets worse or healthier depending on what happens in the world.

Une jeune femme est dans sa chambre. Elle semble malade. Parfois elle va mieux. Parfois elle va mal. Chacun de ses comportements semble répondre à une logique secrète. La journée avance, elle a du mal à respirer, elle se détend, se lève et s’effondre. Tout recommence. Ailleurs, des gens meurent, sont blessés, des gouvernements renversés, des élections gagnées, des matières premières deviennent rares, des négociations sont en cours, des traités signés. Tout recommence. L’état du monde est une fiction qui réagit en temps réel aux informations de CNN. La femme est plus ou moins malade selon ce qui arrive dans le monde.

http://chatonsky.net/files/video/gc_world.mp4

Coproduction: Year 01 / Vidéographe
La femme / The woman: Mireille Hébert
http://chatonsky.net/works/worldstate/ »>http://chatonsky.net/works/worldstate