The house that burns everyday

>

Alison Knowles created in 1968 « The House of Dust », in collaboration with musician J. Tenney. This is one of the first computer-generated poems. The following year, she translated one of the poems into an architecture for artists to create events and installations. In 2000, Mark Z. Danielewski published « House of leaves », the story of a house bigger inside than outside.
« The house that burns every day » is inspired by this artwork and book. It generates a new 3D model of a house every day. This one is printed and placed next to others to gradually constitute an imaginary city.

Alison Knowles créée en 1968 « The House of Dust », en collaboration avec le musicien J. Tenney. Il s’agit de l’un des premiers poèmes générés informatiquement. L’année suivante, elle traduit l’un des poèmes en une architecture que des artistes investissent avec des événements et des installations. En 2000, Mark Z. Danielewski publie « La maison des feuilles », l’histoire d’une maison plus grande à l’intérieur qu’à l’extérieur.
« The house that burns everyday » s’inspire de ce dispositif et du livre. Il génère chaque jour un nouveau modèle 3D d’une maison. Celle-ci est imprimée et placée à côté des autres pour peu à peu constituer une ville imaginaire.