The door’s distance

porte

« Une porte n’est pas quelque chose, je vous prie d’y réfléchir, de tout à fait réel. La prendre pour quelque chose de réel conduirait à d’étranges malentendus. Si vous observez une porte, et par exemple que vous en déduisiez qu’elle produit des courants d’air, ceci vous entraînerait à l’emporter sous votre bras dans le désert pour vous rafraîchir et le résultat serait néant. »
Lacan J., Conférence du mercredi 22 Juin 1955 : Psychanalyse et cybernétique ou de la nature du langage

A door in the middle of an empty space. A door that overlooks nothing and is not a thoroughfare. A door without a wall, a door that opens and closes at a variable rate, scansion of inputs and outputs invisible. Moreover, on a website users come and go.

Une porte au milieu d’un espace vide. Une porte qui ne donne sur rien et qui n’est pas un lieu de passage. Une porte sans mur, une porte qui s’ouvre et qui se ferme à un rythme variable, scansion d’entrées et de sorties invisibles. Ailleurs, sur un site web des internautes arrivent et repartent.