Un songe

« La tentation m’est venue d’employer à la décoration d’un salon ce thème des nymphéas : transporté le long des murs, enveloppant toutes les parois de son unité, il aurait procuré l’illusion d’un tout sans fin, d’une onde sans horizon et sans rivage ; les nerfs surmenés par le travail se seraient détendus là, selon l’exemple reposant de ces eaux stagnantes, et, à qui l’eût habité, cette pièce aurait offerte l’asile d’une méditation paisible au centre d’un aquarium fleuri. »

« Vous y constatiez, comme en un microcosme, l’existence des éléments et l’instabilité de l’univers qui se transforme, à chaque minute, sous notre regard. »

Claude Monet