Après le réalisme : L’espace abstrait de l’intelligence artificielle – ESADHaR

Notre hypothèse : l’IA fait apparaître un nouveau réalisme qui défie la dialectique entre réalisme et abstraction, et qui modifie rétrospectivement l’histoire de la photographie et du réalisme industriel. Cette transformation permet de déployer une nouvelle théorie et de nouvelles pratiques de la relation entre image, vérité et réalité.

Dans le cadre de la journée d’étude « La photographie à l’épreuve de l’abstraction »
Mercredi 28 octobre (10h-18h) au Panorama XXL à Rouen

Les pistes esthétiques proposées au sein des trois parcours qui composent l’exposition « La photographie à l’épreuve de l’abstraction » seront approfondies lors d’une journée d’étude entièrement consacrée à ce sujet. Organisée par l’ESADHaR-Campus Rouen en collaboration avec le Frac, cette journée sera l’occasion d’inviter artistes, historiens de l’art, philosophes et critiques d’art à débattre autour des nouveaux enjeux et questions que soulève la pratique photographique contemporaine dans sa relation à l’abstraction, une problématique jusqu’alors très peu abordée en France.

https://drive.google.com/file/d/19dD1CAl2SWRQJmTOddjdTTc2C_gx1KSn/view
http://www.fracnormandierouen.fr