Nuage pourpre : La question de l’anthropocène vue par les artistes – Le Fresnoy

14:00 – Dialogue entre Emanuele Coccia, philosophe (Centre de recherche sur l’art et le langage — EHESS) et Grégory Chatonsky, artiste

Cette journée d’études – dont le titre fait référence à un ouvrage de science-fiction datant de 1901 (The Purple Cloud, M. P. Shiel) et décrivant un monde post-apocalyptique dans lequel la population a été décimée par un énigmatique nuage de couleur pourpre – se donne pour objectif de partir de la question des éléments pour aborder celle plus large de l’anthropocène.

Il s’agira ainsi de déplacer l’angle d’approche de la question de l’anthropocène en s’appuyant moins sur les notions abstraites et universelles d’homme et de nature, que sur celle, précise et incarnée, d’éléments. Il s’agira notamment de se demander de quelle manière les éléments, et la façon dont les artistes les envisagent, nous permettent de saisir, voire de visualiser ce que recouvre le terme d’« anthropocène ».

La matérialité propre aux éléments, leur plasticité, leurs textures spécifiques et la façon dont les artistes les questionnent et les investissent, constitueront ainsi le fil directeur de cette journée, pensée à partir d’une alternance entre propos théoriques et entretiens avec des artistes internationaux.

http://r.info-bureaujigsaw.com/mk/mr/TacnfG251jT2XXpAyR1jIwB6XvmZklnvc38QQKy7BomVdTI7i33PgS7fdTGhau2e6yetaZssjqoVNHu520MJwrjQvVttZ9i7AoS0y7t8amL33L75AA