novembre 28, 2012 0

Mouvements internes et externes

Par / Réflexion

Le flux est en mouvement absolu et relatif. Absolu au monde et relatif à lui-même, c’est pourquoi il est inconstant. Il n’est pas un mouvement continu, il peut s’arrêter, il est sans loi, ni loi de l’accident ni loi de la substance. Son mouvement relatif le parcellise, ici ça bouge, ici ça bouge autrement ou c’est immobile, c’est indépendant et ça fonctionne ensemble, le regard se perd dans la rivière, le monde est là, l’eau est toute proche, elle n’est pas homogène, richesse infinie du matérialisme.

Tags: , , , , ,

Comments are closed.

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.