novembre 14, 2012 0

Investissement public

Par / Réflexion

Il y avait d’un côté la consommation qui s’appliquait à chacun et qui permettait de soutirer de l’argent et de réaliser la concentration du capital dont l’argument pour le commun était l’investissement. La consommation était démocratique tandis que l’investissement était aristocratique. Avec les sites d’investissement populaire, il n’est plus nécessaire de passer par cette concentration. On peut imaginer une économie dans lequel l’investissement serait le fruit d’une contribution du public (et non pas étatique) et il n’y a aucune raison de douter que l’avis de celui-ci ne serait ni meilleur ni pire que celui des investisseurs capitalistes. En appliquant la démocratie à la dynamique de l’investissement, on intégrerait l’économie dans la sphère publique, ce qui permettrait de combattre les influences néfastes de l’économie privée sur la sphère politique.

Tags: , ,

Comments are closed.

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.